Le contexte
4 places dans la fosse que j’ai pu avoir en pré-vente grâce à un tirage au sort sur le site de Muse. mais en fait c’était pas précisé que c’était en fosse. Du coup le jour de vente officielle j’ai racheté 2 places dans les gradins. Les 4 places je savais très bien que je pourrai les revendre à mes proches. Les places sont super chères franchement, et de plus en plus, attention les gars...
quasi 63€ pour la fosse et quasi 80€ pour les gradins, c’est super cher, une soirée à 180€ pour 2 ça pique...
du coup je revends à mon frère qui viendra de normandie exprès et à nos amis proches, à prix coûtant, bien-sûr...
je hais le marché noir et je ne vais certainement pas y contribuer...

Le lieu :
Bercy, comme d’hab, une salle habituelle pour nous maintenant...alors qu’on la déteste...eheh
on se vieillit et les groupes qu’on aime voir grandissent et ne vont plus que là...
faut qu’on se renouvelle je vois que ça

L'organisation :
bon après maintes discussions par mails finalement bah du coup les 4 vont ensemble en métro, nous en moto, il pleut, c’est fun.
On part pas d’avance, à 18h15 et on arrive à 18h45, une demi-heure pour traverser paris sous la pluie en fin de journée, c’est super raisonnable. concert avec première partie débutant à 19h30.
On passe vite, la fouille est ridicule, dépôt aux consignes.
et on arrive vite dans la salle mais tout est plein...merde, on se retrouve au fond en haut, là où on peut pas bouger sans risquer de tomber dans le vide.
note pour plus tard : la prochaine fois on s’organisera mieux, le namoureux ira direct du boulot (avec un bouquin pour pas trop s’emmerder) et je le rejoindrai en métro..
19h30 tapante : la première partie débute, je saurai plus tard que c’est the joy formidable.
Et ben j’aime pas du tout, du placebo avec une fille et en encore moins bon (les placebos je peux plus depuis longtemps confirmé par concert de merde, il faut bien le dire, il y a quelques temps)
la première partie dure trop longtemps pour moi et c’est enfin bon, c'est finit. annonce : une demi-heure d’entracte..grrr

Le décor, de la scène et « des corps »:
comme ça, ça ne paie pas de mine. Mais c’est une réflexion qu’on se fait à chaque fois, et pourtant...
il doit être 20h30, ça commence...Tout s’illumine, la scène n'est faite que d'écrans en fait, c’est juste dingue.
sol brillant, ça reflète tout.
vraiment on en prend plein les yeux et plein la tête.
des images de synthèse, des films sont savament mélangées avec des images du concert. C’est très bien monté.
Bellamy avec une veste à paillette, ça brille pas tant que ça, il nous avait habitué à mieux. Le bouc, hum bof, ça lui va pas top. Il doit avoir envie de perdre sa tête d’enfant.
Les deux complices dom et chris sont égaux à eux-même. Mention spéciale à dom qui, comme d’hab, avec son air de pas y toucher nous en met plein la tête.
Après une demi-heure, on croyait avoir tout vu, mais une pyramide descend sur le haut et chapeaute la scène, c’est bien-sûr des écrans de partout sur tous les côtés. c’est démentiel...et magnifique...

La prestation :
Les morceaux de “The 2nd law” et tubes s’enchaînent suivant cette setlist : et c’est là que la bas blesse...

  1. The 2nd Law: Unsustainable
  2. Supremacy
  3. Map of the Problematique
  4. (With Who Knows Who Riff Outro)
  5. Supermassive Black Hole
  6. Resistance
  7. Panic Station
  8. Animals
  9. Montpellier Jam
  10. (Drum and Bass Jam)
  11. Explorers
  12. Falling Down
  13. (Piano version)
  14. Host
  15. (First half)
  16. Time Is Running Out
  17. Liquid State
  18. Madness
  19. Follow Me
  20. Undisclosed Desires
  21. Plug In Baby
  22. Stockholm Syndrome
  23. (Township Rebellion riff outro)
  24. Encore:
  25. The 2nd Law: Isolated System
  26. Uprising
  27. Knights of Cydonia
  28. (Man with a Harmonica intro)
  29. Encore 2:
  30. Starlight
  31. Survival


Il en manque tellement !!!!
mais où sont les hysteria, unintended love et autres new born ??? Pour cette dernière on a vu sur les écrans une roulette qui a tourné sur plusieurs chansons dont Stockholm Syndrome et New born et ça la première qui a été élue, et donc jouée...
c’était bon...mais on veut les autres aussi
le concert a duré 1h45, les singles s’enchaînent et on est bien, quelques unes que j’aime moins mais ça fait toujours plaisir à entendre, et à voir. mais du coup pas au détriment des autres excellentes, certes plus vieilles et dont ils sont sans doute fatigués mais pinaise c’est frustrant quand même...ce qui me console c’est que je les ai toutes déjà vues en concert avant...si c’était le premier concert de muse, je l’aurai quand même très mauvaise.
Bellamy lance deux ou trois “merci Paris”. Il nous cause une fois ou deux, mais c’est dingue ce que je comprends rien. Il mange tout les mots, c’est comme ça qu’un “thank you so much” devient “th much”
alors le reste, va le déchiffrer...
donc M. Bellamy se donne, se ballade bien sur toute la scène, se ballade derrière (, il y a une sorte de couloir qui longe la scène ronde, on voit pas trop l'intérêt de se ballader derrière comme ça sans raison mais bon, chris fait son petit tour aussi à un moment...). Il va bien voir tout le monde, roule même une pelle à la caméra, c’est chouette. Je me suis prise à rêver qu’ils fassent une scène à la Tryo à Bercy mais on va pas trop en demander.
Donc voilà il en donne mais pas trop non plus, pas de vrai échange, megalomanie ? je sais pas. Effet début de tournée avec un peu de stress et de concentration ? peut-être, je me dis aussi qu’il s’endort un peu sur ses lauriers, la scène et les éclairages sont tellement dingo qu’il en fait pas plus, il pense que ça suffit. Oui mais on a un petit coeur Matt nous aussi en plus de nos yeux et de nos oreilles. (ooooh, comme c’est culcul)

voici quelques vidéos, j'en reviens pas quand je les regarde encore...

MUSE "starlight" au popb le 18/10/2012

c'est tellement beau...


Résumons :

o Les –

  • le manque d’échange avec le public
  • la set list vraiment trop pauvre en titres musesques qu’on veut vivre avec eux en live


o Les +

  • le +++++ c’est la scène de ouf malades avec les vidéos, les jeux de lumière et les lasers qui vont bien.

Oui c’est cher, mais à chaque fois qu’on sort de là on se dit qu’on en a pour notre argent, qu’ils se foutent pas de notre gueule. C’est pas un concert, c’est un show. Merci les gars.

par contre la prochaine fois, jouez 1h de plus pour ne rien laisser de côté et je vous promets un orgasme collectif (et à 18 000, ça le fait).